VALPARAÍSO

Le Joyau du pacifique

Après presque un an à vivre dans Valparaiso, on s’imprègne quelque peu de son essence. J’ai eu la chance de la connaître avant les protestations, avant qu’elle ne soit brûlée, saccagée, et sans toutes les cicatrices qu’elle affiche désormais. Cependant elle n’en reste pas moins belle, et reste un lieu incontournable à visiter si vous venez au Chili.

Pour comprendre cette ville à l’architecture colorée et au look bohême, il faut s’intéresser à son histoire.

La baie de Valparaiso a été découverte en 1536 par l’espagnol Juan Saavedra. En 1544, elle obtiendra le nom de Valparaiso, mais se développera très lentement à cause de la concurrence trop grande du port de Lima. À cette époque, seuls les flibustiers, corsaires et pirates posent l’ancre dans le port de Valparaiso. C’est après l’indépendance du Chili en 1818 que l’importance de la ville va prendre une toute autre ampleur.

L’exploitation de minerais tels que le cuivre, l’or ou le salpêtre la rendent d’un grand intérêt pour le commerce et elle devient ainsi le port principal entre l’Europe et la côte américaine.

Pendant près d’un siècle la ville de Valparaiso va se développer de manière exponentielle. Les étrangers européens vont construire sur les collines de belles maisons colorées, entourées de grands jardins. Elle obtient le téléphone, le télégraphe et l’eau potable avant les autres villes chiliennes. Son succès est tel qu’elle est qualifiée de « Perle du Pacifique ».

Mais malheureusement plusieurs facteurs vont entrainer son déclin au XXe siècle. La crise économique de 1929, l’invention du salpêtre synthétique et surtout l’arrivée du Canal de Panama vont faire couler Valparaiso sur le plan commercial et financier. Et la cerise sur le gâteau, la dictature viendra l’achever dans les années 1980. Mais Valparaiso est immortelle ! Elle a résisté à la dictature, elle a résisté aux tremblements de terre, elle résiste chaque jour aux incendies qui ravagent ses collines, et elle restera debout pour l’éternité. Elle est à l’image de son peuple, un peuple qui a longtemps souffert et qui souffre toujours mais qui se bat!

Le Street-art à Valparaiso

Pourquoi parle-t-on souvent de Valparaiso comme la capitale du street-art ?

Le street-art s’est développé au Chili comme forme de contestation lors de la dictature de Pinochet (1973-1990). Aujourd’hui il s’est démocratisé et la ville est recouverte d’œuvres en tout genre, colorées, imaginaires et créatives. Certains quartiers sont plus peints que d’autres, comme le Cerro Concepción par exemple. On pourrait croire qu’à Valpo recouvrir un mur de peinture est illégal mais ici c’est tout le contraire puisque les autorités locales encouragent le développement de la culture du street-art et commandent même des peintures auprès d’artistes reconnus pour embellir certains murs de la ville.

Mes peintures murales favorites

Structure de la ville

Peinture murale au Cerro Alegre
Peinture murale au Cerro Alegre

On peut découper Valparaiso en 2 parties :

El plan

Pour faire simple, le plan c’est toute la partie en bas des collines qui s’étend du port (en dessous du Cerro Artilleria et de la Aduana) jusqu’au Jumbo vers l’Avenue Argentina. C’est là où se concentre la vie de Valparaiso, les commerces, restaurants, entreprises, universités, écoles etc… Ce que vous ne trouverez pas dans les collines.

Los cerros

Ce sont les collines de Valparaiso. Je ne vais pas tous les citer mais parmi eux on retrouve :

  • Les Cerro Concepción et Cerro Alegre dont je vais parler un peu plus bas…
  • Le Cerro Florida dans lequel vous trouverez la maison de Pablo Neruda, maison très décorée qui arbore sculptures, peintures, et autres souvenirs de ses voyages.
  • Le Cerro Bellavista connu pour ses peintures murales d’artistes reconnus. Il est un peu plus bas que le Cerro Florida.
  • Le Cerro Panteon qui abrite 3 cimetières, ce qui lui vaut son nom. Il faut savoir qu’avant l’installation des cimetières les habitants de Valparaiso n’avait aucun endroit pour enterrer leurs morts et étaient donc contraints de les jeter en mer, ce qui évidemment posa quelques problèmes sanitaires.
Vue sur tout Valparaiso, avec coucher de soleil

Le Cerro Mariposa est bien situé, au centre des cerros, il n’y a malheureusement plus d’ascenseur dans ce cerro mais c’est un lieu où il fait bon vivre. Et je parle par expérience, je vivais dans ce Cerro avant de partir pour le Cerro Concepción. 6 mois à monter et descendre ses escaliers, ça fait les jambes! Il est assez coloré et il est bien fréquenté. Observez la vue que j’avais depuis ma maison!

Homme dans un hamac avec vue sur Valparaiso

Quelques activités à faire à Valparaiso

Tour de lancha dans la baie

Port de Valparaiso avec un bâteau brésilien

En vous rendant dans le port, non loin de la place Sotomayor, vous aurez sur la gauche toutes les boutiques de souvenirs, les restaurants au-dessus et vous trouverez surtout pleins de « marins » qui viendront vous démarcher pour vous emmener faire un tour dans la baie de Valparaíso. N’hésitez pas à négocier, et si vous dites non à un certain nombre d’entre eux il y en a un forcément un qui viendra vous proposer un prix assez bas pour être sûr de vous emmener.

Il vous emmènera à quelques kilomètres des côtes, vous pourrez admirer Valpo depuis le large. Vous pourrez également observer une colonie de lions de mer qui loge sur les rochers proches de la côte.

Le prix peut varier entre 2000 et 4000 pesos par personne.

Port de Valparaiso avec un bâteau brésilien

Visiter la Sebastiana de Pablo Neruda

Poète chilien et prix nobel, Pablo Neruda a possédé 3 maisons au Chili. La Chascona à Santiago, une maison à Isla Negra et La Sebastiana à Valparaiso. J’ai eu la chance de visiter les deux dernières. La Sebastiana n’a pas été construite par Pablo Neruda mais Sébastian Collado, c’est pourquoi Neruda a choisi de lui donner ce nom. Cette maison est le reflet de ses poèmes et de ses voyages, les murs en bois rappellent la coque d’un bâteau, il a par ailleurs installé une figure de proue dans son salon. D’autre part, Neruda a dit un jour « j’ai bâti ma maison comme un jouet et j’y joue du matin au soir », et on comprend cette citation lorsque l’on visite ses maisons, reflets de son univers et de ses rêves de petit garçon.

Informations pratiques :

Horaires d’ouverture :

Mars à décembre du mardi 

au dimanche de 10h00 à 18h

Janvier et février, de 10h à 19h

Fermé le lundi

Entrée à 7000 pesos par personne.

Le bus 612 passe à proximité

Emprunter les funiculaires de Valparaiso

Mirador du port Artilleria

Valparaiso possède de multiples ascenseurs permettant de prendre la hauteur sur la ville. L’un d’entre eux, situé vers la Aduana, conduit au mirador Artillería. D’ici, vous aurez une très belle vue sur Valpo, le port et les collines. Il y a un également un musée maritime et des boutiques d’artisanat, si vous voulez ramener un souvenir de Valparaiso c’est le bon endroit.

Ascenseur Reina Victoria

C’est l’ascenseur qui monte au Cerro Concepción. En haut vous aurez des artistes qui vendent leurs peintures, bijoux et créations en tous genres, mais aussi des bars et des restaurants de qualité.

Le prix d’un billet d’ascenseur est entre 300 et 500 pesos.

Funiculaire au Cerro Artillería
Funiculaire au Cerro Artillería

Acheter des fruits et légumes au Mercado Cardonal et se restaurer au deuxième étage

Pendant mon année à Valparaiso, j’allais toutes les semaines acheter mes fruits et légumes dans ce marché. Vous trouverez de tout et notamment des fruits locaux comme la Maracuya. Pour une dizaine d’euros, soit 8000 pesos environ, vous repartirez avec votre panier bien rempli.

Aussi, si vous montez au deuxième étage du marché, en passant par l’intérieur, il y a de nombreux restaurants dans lesquels vous pourrez goûter les spécialités locales. Je ne saurais vous en recommander un en particulier, à vous d’y aller à l’instinct. Il y a parfois des musiciens qui viennent jouer de la musique pendant le repas, c’est folklorique.

Visiter les Cerro Concepción et Cerro Alegre

Ces quartiers historiques ont été construits par les immigrants allemands et anglais au milieu du 19e siècle. Ils sont légèrement en retrait par rapport au plan de Valparaiso car ils souhaitaient s’éloigner des lieux bruyants et bondés de Valpo pour être plus proches de la nature. L’ascenseur El Peral permet de se rendre dans le Cerro Alegre et le Paseo Yougoslave, son artère principale. Ce dernier conduit directement au Palais Baburizza, monument historique aujourd’hui siège du Musée Municipal des Beaux-Arts. Dans le Cerro Concepción c’est au Paseo Dimalow qu’il faut se rendre, c’est là où sont condensés les hôtels, restaurants et petites boutiques. Sinon je ne vous recommanderai pas d’itinéraire en particulier, ces deux Cerros sont collés l’un à l’autre, vous pourrez visiter les deux dans la foulée, laissez vous portez par les peintures murales et perdez-vous dans les ruelles de Valparaiso, vous ne le regretterez pas!

Escalier peint comme un piano

J’eu la chance d’habiter en face de l’escalier piano pendant quelques mois et je peux vous dire que c’est un des meilleurs quartiers où vous pourrez vivre à Valparaiso, de par sa beauté mais aussi sa proximité avec les lieux dignes d’intérêt de Valparaiso.

Peinture murale au Cerro Concepcion, Créature amphibienne
Casa Verde dans le Cerro Alegre
Escalier coloré dans le Cerro Alegre

Vous cernez un peu l’ambiance?

Prendre le Trolleybus de Valparaiso

Trolebus de Valparaiso

Les Trolleybus, ce sont des vieux bus qui font partie du patrimoine de Valparaiso, icônes de la ville. En 2003, le réseau de trolleybus a été nommé monument national historique par le gouvernement chilien. Vous ne trouverez aucun bus de ce type dans le monde aussi vieux que ceux de Valparaiso, ce sont les derniers!

Boire un verre à Subida Ecuador

Cette rue est peuplée de nombreux bars et c’est une des rues les plus fréquentées de Valparaiso. J’ai particulièrement apprécié le Matiz et le Macaluca où les mojitos sont à 4500 pesos les deux soit moins de 3 euros le mojito. À ce prix-là dur de rester sobre. Même pour les plus raisonnables. Je vous aurais prévenus!

Imaginez cette rue pleine à craquer et vous aurez une idée de ce qu’est l’ambiance de la Subida Ecuador!

Imaginez cette rue pleine à craquer et vous aurez une idée de ce qu’est l’ambiance de la Subida Ecuador!

Si vous aimez faire la fête il y a également certaines célébrations qui se reproduisent tous les ans et qu’il serait dommage de rater si vous êtes dans le coin!

Semana del 18 de Septiembre – Las Fiestas Patrias

C’est la fête nationale ! Pendant une semaine le Chili est en fête. Vous aurez l’occasion de déguster des « terremotos », cocktails typiques chilien assez sucré dont la traduction est « tremblement de terre », des empanadas et autres spécialités chiliennes.

  • Oú aller pour faire la fête durant la semaine du 18 septembre à Valpo ?

 Il y a différents endroits où il est possible de faire la fête durant la semaine du 18 à Valparaiso. Normalement vous pourrez trouver un programme sur le site du SERNATUR avec tous les lieux de rassemblements, appelés « ramadas », les lieux de défilés etc…

Voici les lieux que je vous recommande si vous voulez vous immerger au maximum dans l’ambiance chilienne :

Caleta El Membrillo – La fogata del Pescador

C’est un lieu de fête dans le port, comme à la Saint Jean chez nous, les chiliens allument un grand feu, il y a une scène où se succèdent les chanteurs chiliens, avec au programme cumbia et boleros, l’ambiance est très bonne et bien chilienne. La fête commence à 17h et avec le billet d’entrée à 3000 pesos comprend un merlu frit, un petit pain et une boisson. Cette célébration a lieu depuis environ 40 ans à Valparaiso et c’est une manière d’apporter un soutien aux pécheurs locaux. En 2019, elle a eu lieu le 17 septembre.

Parque Alejo Barrios

C’est l’épicentre de Valparaiso pendant cette semaine, c’est le lieu de rassemblement par excellence si vous souhaitez célébrer les fiestas patrias à la chilienne. Il y a des shows musicaux tous les jours et un nombre incalculable de stands pour acheter du vin, des terremotos, des brochettes de viande, empanadas, choripanes et j’en passe, pour des prix très abordables.

Carnaval Mil Tambores

Au premier week-end d’octobre, Valparaiso vit au rythme des percussions. Le Carnaval des « Milles Tambours » annonce l’arrivée du printemps. Au programme : ateliers, foires, expositions, démonstrations artistiques et shows musicales. Pendant trois jours les défilés haut en couleur prennent possession des rues de la ville bohème. Le dernier jour, un ultime défilé clôture le carnaval. Il commence à la plage San Mateo et se conclut à la plage Las Torpederas.

Danseuses dans le Cerro Concepcion à Valparaiso

21 de mayo – Día de las Glorias Navales

C’est un peu comme la 2e fête nationale. Elle rappelle la bataille héroïque du capitaine Arturo Prat du 21 mai 1879. Sa corvette nommée « Esmeralda » fut coulée au large d’Iquique lors de la guerre face au Pérou et à la Bolivie. En souvenir, les enfants se déguisent en marin et une parade militaire défile sur la place Sotomayor sous les yeux du Président de la République.

Le nouvel an à Valparaiso

Tous les ans, lors du nouvel an, plus d’un million de personnes viennent le long des côtes de Valparaiso pour assister aux feux d’artifices. Ce show pyrotechnique dure environ 20 minutes et s’étend sur 45 kms dans la baie de Valpo, Concón et Viña del Mar. Les feux sont installés proche de la place Sotomayor, où des scènes sont également disposées pour accueillir les groupes de musique qui font le spectacle dès 21h.

Un conseil : Si vous souhaitez assister à cet évènement, réserver votre logement assez tôt, les touristes sont nombreux à cette période donc les hôtels et auberges se remplissent vite. Même chose pour les billets de bus si vous venez de Santiago et billets d’avion si vous venez de l’étranger.

Feux d'artifices sur la mer au Nouvel an à Valparaiso

Nous arrivons à la fin de cet article, maintenant vous avez une meilleure idée de ce qu’est la ville de Valparaiso, aussi charmante qu’atypique. J’espère que comme moi vous prendrez du plaisir à Valpo! N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires si vous prévoyez de voyager vers Valparaiso prochainement, je serai très heureux d’y répondre! Et en attendant : Hasta Luego!

Laisser un commentaire