Patagonie, Chapitre 5
El Chalten, paradis de la randonnée

Si vous avez lu le précédent chapitre sur les cavernes de marbre à Puerto Rio Tranquilo, vous savez que nous avons ensuite passé la frontière argentine pour nous rendre au terminal de bus de Los Antiguos. Nous passerons quelques jours en Argentine pour découvrir la Patagonie de ce côté-là.

Il nous faudra environ 7h pour rejoindre El Chalten depuis Los Antiguos et nous profiterons du trajet pour dormir. Les bagages chargés à bord de la soute, nous embarquons pour notre destination plus au sud. Le bus est plutôt confortable, comme la majorité des bus en Amérique Latine. Nous prenons la route.

Après environ une heure de route au milieu de nulle part, une odeur de brûlé se fait sentir à l’intérieur du bus, et en particulier au fond du bus, là où nous sommes assis. C’est étrange, personne ne fume, c’est interdit, et rien n’a l’air de prendre feu autour de nous. L’odeur se répand de plus en plus et tout le monde dans le bus commence à réagir. Certains crient en direction du chauffeur pour lui demander de s’arrêter. Son collègue chargé de la sécurité vient nous voir pour nous rassurer mais il constate vite l’odeur suffocante qui se dégage de l’arrière de l’engin. Il se hâte donc d’avertir son collègue qui arrêtera le bus quelques seconde plus tard. Tout le monde descend du bus. Il fait complètement nuit dehors, on ne voit rien et il semble que nous soyons au milieu d’un désert. L’odeur vient apparemment du moteur. Les passagers s’empressent de sortir leurs sacs et valises de la soute, nous faisons de même. Nous sommes là, fatigués, au bord d’une route déserte, avec un bus en panne, et les deux hommes qui tentent tant bien que mal de le réparer. On se demande tous comment va finir cette histoire. Cependant personne n’a l’air de trop paniquer.

Et soudain un miracle se produit.

Au loin, nous apercevons deux lumières qui se rapprochent. Nous pensons à première vue à une voiture, mais plus le temps passe, plus les phares se rapprochent et plus ils sont gros, bien trop gros pour être de simples phares de voiture. C’est un bus. Un grand bus de deux étages d’une autre compagnie. Le chauffeur voit notre bus en détresse et s’arrête le long de la route. Il descend de son poste de pilotage et vient d’adresser à nos deux compères qui ont les mains dans le cambouis. Après quelques minutes ils nous font signe de nous diriger vers le bus fraichement arrivé. Il ne faut pas nous le dire deux fois. Nos bagages en soute nous rentrons dans le bus pour nous installer, et à notre grande surprise, le bus est vide, il n’y a aucun passager. Et c’est là que je me rends compte de la chance que nous avons. Quelle était la probabilité qu’un bus vide passe quelques minutes après notre panne sur cette route déserte?

Ce bus est encore plus confortable que le précédent et nous sommes maintenant prêt à piquer un roupillon jusqu’au lendemain matin !

Bienvenue à El Chalten
Directions des villes connus depuis El Chalten

6h30. Nous arrivons à El Chalten. Ce village situé dans la province de Santa Cruz est considéré en Argentine comme la capitale nationale du trekking et de la randonnée. Il se trouve au pied du Fitz Roy, aussi appelé « la montagne qui fume » par les indiens, à cause des nuages qui le cachent très souvent.

Vous comprendrez pourquoi dans quelques instants. Mais avant d’entamer une quelconque randonnée il nous faut déposer nos sacs à notre hostal. Ci-dessous les informations à propos de notre logement à El Chalten. Ce sont des dortoirs de 8 lits superposés, avec cuisine commune et deux salles de bain.

Rio Azul Hostel

Sur Tripadvisor : Lien de l’auberge

Adresse : Lago del Desierto 101, El Chalten, Santa Cruz, Argentine

Prix : environ 10 euros/nuit/personne

Nous profitons du confort de l’hostal pour prendre notre petit déjeuner. Puis, bien revigorés, nous prenons la direction du départ des sentiers de randos. Une grosse journée de marche nous attend.

Randonnées à faire à El Chalten

Carte de randonnée à El Chalten

Sur une journée

Sentier Laguna Capri

Il y a un peu de montée au début mais sinon la randonnée est plutôt facile. On peut apercevoir le Fitz Roy au loin pendant cette belle et courte randonnée. Si vous avez une matinée à tuer c’est le sentier parfait.

Distance : 12 kms

Temps : 3-4 heures aller-retour

Dénivelé : +200m

Difficulté : Facile/Moyenne

Trek jusqu’à la Laguna Torre

Cette randonnée de 24 kilomètres est bien plus physique que la précédente mais elle offre des paysages proportionnels à l’effort physique demandé. C’est assez facile de se repérer il faut se rendre au Mirador Torre puis au Cerro Torre avant d’arriver finalement à la Laguna Torre. Donc si vous ne voyez nul part indiqué « Torre » c’est que vous êtes sur le mauvais chemin, facile non? (vous pouvez vous référer à la carte au début de l’article).

Distance : 24 kms

Temps : 6 heures aller-retour

Dénivelé : +600m

Difficulté : Moyenne

Trek Laguna de Los Tres

C’est la randonnée principale à El Chalten. Si vous ne deviez en garder qu’une ce serait celle-ci.

Laguna de las Tres
Laguna de las Tres
Laguna de las Tres

Distance : 26 kms

Dénivelé : +750m

Temps : 6h environ

Difficulté : Moyenne/Difficile

Pour se rendre au début du sentier il faut simplement suivre l’avenue principale, l’avenue San Martin. Le début de la randonnée est assez simple, c’est une alternance entre montée et plat. Par contre la dernière heure et demie c’est plus difficile. Il faut « escalader » des rochers pour pouvoir accéder au sommet. En effet, les marches peuvent être assez hautes et cela demande une bonne condition physique. Heureusement notre ascension du volcan Chaíten nous a bien entrainés.

Comme vous vous en doutez nous avons choisi de faire cette randonnée. Et la vue à la fin était sublime. Malheureusement, la montagne qui fume porte bien son nom et les nuages nous ont caché les trois tours la majorité du temps. Nous avons quand même pu admirer la vue sur la Laguna de Los Tres. Il y avait un peu de neige au sommet.

Laguna de las Tres
Laguna de las Tres

En redescendant vous pouvez faire comme nous et prendre un chemin qui sera à votre gauche pour vous rendre au Mirador Piedras Blancas. Depuis cet endroit vous aurez une vue satisfaisante du Glacier Piedras Blancas (ou Glacier Fitz Roy Est). Ce sentier rajoute 4 kms aller-retour.

Glacier Piedras Blancas
Randonnée à El Chalten

Treks de plusieurs jours

Circuit Laguna de los Tres, Laguna Torre

Ce trek de 2 à 3 jour permet de faire le tour du Fitz Roy et d’admirer les deux lacs les plus connus aux alentours d’El Chalten, la Laguna Torre et la Laguna de los Tres. Les vallées à parcourir sont magnifiques, ce trek en met clairement plein les yeux. Il est possible de dormir gratuitement au Camping Poincennot, équipé de toilettes sèches et d’eau pour le ravitaillement.

Distance : 34kms

Dénivelé : +1250m

Temps : 2 à 3 jours aller-retour

Difficulté : Moyenne

Laguna de Las Tres

Paso del viento

Avec au programme de la marche sur les glaciers sur près de 2 kilomètres, des tyroliennes pour franchir certains passages ou rivières et des montées bien coriaces, ce trek est réservé aux randonneurs très expérimentés. En effet c’est un trek très difficile, il faut même prévenir les gardes du parc et s’enregistrer si l’on souhaite entreprendre cette aventure. En revanche, la vue est grandiose, et rien que le fait de marcher sur la calotte glaciaire, cela doit être fantastique!

Distance : 45 kms

Dénivelé : +2200m

Temps : 3 jours aller-retour

Difficulté : Très difficile

Campo de Hielo Patagónico

Ce trek un peu plus long n’est pas non plus à la portée de tout le monde. Tout d’abord il faut contracter un guide car le chemin n’est pas tracé et il est donc obligatoire d’être accompagné. Ensuite, comme pour le circuit Paso del Viento, il y a des tyroliennes à emprunter pour franchir certains passages. Ce trek fait le tour du Fitz Roy de manière plus large, en passant par les glaciers.

Distance : 79 kms

Dénivelé : +2800m

Temps : 3 à 4 jours aller-retour

Difficulté : Difficile

Fitz Roy vue de loin

Conseils en vrac

  • El Chalten est un lieu conçu pour le trekking et les touristes, tout est extrêmement cher, donc prévoyez de la nourriture avant de vous rendre sur place si vous souhaitez économiser de l’argent.
  • Retirez de l’argent avant de venir à El Chalten, c’est compliqué pour retirer de l’argent dans ce village, il n’y a qu’un ou deux distributeurs, et ils peuvent être indisponibles pour manque de fonds.
  • Les randonnées sont de difficultés moyenne/difficile donc prenez de bonnes chaussures de randonnée et un imperméable car le vent peut être frais et la pluie peut débarquer à tout moment!
  • Ne vous chargez pas trop si vous grimpez jusqu’au Fitz Roy, vous risqueriez de le regrettez et votre dos aussi.
  • Renseignez-vous sur la météo avant de planifier vos randonnées, une randonnée de 12 kilomètres ça se fait, mais une randonnée en montagne de 26 kilomètres sous la pluie sur des roches glissantes ça peut vite se transformer en calvaire.
  • Profitez bien de votre séjour!

Maintenant vous savez tout, ou presque, au sujet de notre passage à El Chalten. Après une bonne nuit de sommeil nous reprendrons la route pour le sud, en direction du glacier le plus célèbre de Patagonie.

La suite dans le prochain chapitre! En attendant n’hésitez pas à poser des questions si vous en avez, et ceux qui ont déjà eu la chance de se rendre à El Chalten, je serais ravi d’avoir vos retours sur vos expériences sur place!

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La publication a un commentaire

  1. Lenou

    J’avoue quelle chance pour le bus ! C’est ça qui est bon dans le voyage : quand les imprévus se finissent miraculeusement bien 😂 les rando font rever 😍😍

Laisser un commentaire